Les Hommes pensaient que leur Terre était morte

stérile

à jamais

70 jours après cette
bombe A
lâchée à l'heure H
sur le pont T

la première feuille re-naissait sur son arbre calciné

Je suis allée au Japon en 2010 et je suis allée à Hiroshima.

Au-delà de tout ce qui est imaginable, cette visite m'a bouleversée à jamais.

Pas du tout par le côté mélodramatique qui aurait été cultivé et entretenu par les habitants de la ville.

Pas du tout : il ne reste quasiment aucune trace de cet événement. Seul un bâtiment a été conservé en l'état, pour se souvenir.

Et un musée-mémorial a été érigé afin d'expliquer, de transmettre.

Jusque là, Hiroshima était une notion abstraite pour moi.
Oui, je savais bien qu'il y avait eu là-bas l'explosion de la 1ère bombe atomique de l’histoire, mais c'était tout.

Un fait historique parmi d'autres.

Mais je n'avais jamais rien lu qui relatait le déroulement des événements. Aucun témoignage.
Je ne m'étais jamais transportée mentalement là-bas au moment de l'explosion, pour seulement tenter d'imaginer ce que cela pouvait avoir été.

Et lorsque je suis arrivée sur les lieux, en haut de la colline qui surplombe le site, sans comprendre pourquoi, j'ai été submergée par l'émotion.

De savoir que j'étais là où cela s'était passé, de mettre en parallèle la vie que je percevais autour de moi (et qui était donc telle à l'époque) et la mort qui s'est abattue sur ces milliers de personnes en 1 seule seconde, cela m'a épouvantée au sens propre du terme.

Depuis je n'ai eu de cesse de lire, lire, lire sur ce qui s'était passé. Beaucoup de livres-témoignages.

Et je suis tombée sur le magnifique livre de John Hersey , qui m'a absolument bouleversée (HIROSHIMA - Editions Robert Laffont – Paris 1946 - Ouvrage reprenant l'article "Hiroshima", de John Hersey, qui parut initialement le 31 août 1946 dans The New Yorker).

Je vous invite à le découvrir, pour comprendre ce qui s'est réellement passé, comment cela s'est passé, comment des humains comme vous et moi ont pu subir une telle abomination.

Des être humains ont fondu sous la chaleur.

Depuis cette lecture, je ne suis plus la même.

Il faut que cela s'arrête. 

HIROSHIMA

Laque N°19 dite "Hiroshima" - 73 X 92 cm - Gomme-laque, peinture à l'huile et sable de la baie d'Hiroshima au Japon - Travail sur papier - 2011.Laque N°19 dite "Hiroshima" - 73 X 92 cm - Gomme-laque, peinture à l'huile et sable de la baie d'Hiroshima au Japon - Travail sur papier - 2011.