Les japonais sont leurs jardins.

Maîtrise, contrôle,
amour immodéré de l'esthétisme,
abandon à la rêverie aussi.

Tous ces éléments se retrouvent dans leurs jardins,
et particulièrement dans leur travail sur les arbres,
dans leur façon, à la fois de vénérer les arbres, et de les contraindre.

Détail du "Kimono vert"

 

 

 

Cet arbre existe.
Je l'ai rencontré.
Dans le jardin d'Hiroshima.

Mais après,
bien longtemps après l'avoir peint.

Je l'ai peint sans savoir qu'il existait.
Comme s'il était en moi,
comme si son esprit était en moi
et qu'ensuite, tout a été mis en oeuvre pour que l'on se rencontre.

Car, pour que le hasard fasse se rencontrer un arbre si particulier et un humain,
entre Chambéry et Hiroshima,
il en faut des maillons...

 

Le Japon : les jardins.

Laque N°1